dimanche 8 février 2009

Détournement de mineure, Juin 2004

L'adage "Dont Fuck with the payroll" s'est jamais appliqué à moi. Au contraire, j'ai toujours perçu le travail comme étant un lieu propice à la rencontre. C'est pas trop compliqué non plus car j'y passais le plus clair de mon temps!


Certain que ça peut apporter son lot de désagréments. Certain que lors d'une rupture ce n'est pas toujours facile de rencontrer la face de celui/celle qui nous a largué. Mais bon, après ma rupture j'étais plus en manque de peau qu'autre chose alors je me laissais guider par mes pulsions de la même manière qu'un avion sur l'auto-pilotage.


Les coups de têtes ont toujours une conséquence par contre. Quand vint le temps de changer de ville, j'ai appris que mon employée avait menti sur son âge lors de son embauche. Celle que je croyais majeure/vaccinée/consentente était tout ça sauf majeure.


L'âge de consentement est de 14 ans, elle en avait 17 mais étant son patron, j'étais en position d'autorité ce qui aurait pu être un détournement de mineure dans mon cas. Fort heureusement pour moi, elle avait compris que je pourrais demeurer à cet endroit. Ce fut une rupture un peu dure pour elle et sans conséquences pour moi.


Et puis y'avait cette autre employée qui me lorgnait depuis peu... Comme quoi j'apprends jamais du premier coup...


8 commentaires:

Lily a dit…

Ton libellé dit tout..t'as le cul béni!!

P'tit homme a dit…

Pfffffff!

Jean-François a dit…

C'est ce qu'on appelle l'art d'éviter de se mettre les pieds dans les plats... ;)

Drew a dit…

Lily, yup!

P'tit Homme, ?

J-F, où l'art de se les enlever des plats au plus crisse ;-)

Jean-François a dit…

Hahaha! Ouais s't'en plein ça je voulais dire... ;)

P'tit homme a dit…

Pfff, il me semble que ce n'est pas compliqué à comprendre! ;)

C'est le seul commentaire qui m'est venu à l'esprit! Que veux-tu, il y en a qui ont tout, même le cul béni!

Je veux de l'amour et du s***

P'tit homme a dit…

Hum... avec le recul, quand je vois mon dernier commentaire, ça fait vraiment désespéré mon affaire...

Salut Salope a dit…

Y'a de ces relations... pis tu l'sais souvent dès le répart... que tu regretteras a l'instant même ou la première goutte commence a sortir.

Comme quoi on s'écoute, mais juste a moitié.